Accueil / Nos actualités / Actualité

vignette-jep-2011

JEP 2011, Voyage dansant à la halle des Chartrons

Publié le 21 février 2014

Bilan des Journées Européennes du Patrimoine 2011

le CAUE de la Gironde répond à une invitation au voyage du patrimoine :
En suivant la thématique nationale du « voyage », il s’intéresse plus particulièrement à l’architecture de marché : lieu d’évasion, de passage et de rencontre.

  • lieu de la manifestation : la halle des Chartrons (Bordeaux).
  • date : samedi 18 septembre 2011 à 15h
  • fréquentation : 140 personnes

 

 

Le principe :
envisager un « Voyage dansant » entre conversation architecturale et expression chorégraphique
Rencontre initiée par le CAUE de la Gironde avec CF ADAGE, centre de formation professionnelle pour danseurs
en partenariat avec la ville de Bordeaux

Si le recours à la conversation architecturale nous est apparu comme une évidence pour comprendre la construction du marché – ses aspects historiques, sa forme, sa composition, ses matériaux, … – c’est avec l’expression chorégraphique que nous avons décidé de traduire les usages du lieux et la prise en compte des Hommes dans le bâti.
Au-delà d’une simple juxtaposition de ces deux langages, c’est véritablement un dialogue qui s’est institué :

  •  sous la forme d’une conférence, Didier Marchand, architecte conseiller au CAUE, a présenté l’histoire et l’architecture de la halle des Chartrons : avant le marché de 1869, la description du marché, puis la rénovation de 1998 et les nouveaux usages.
  • Patricia Henriquez, avec les élèves du centre de formation (Cf ADAGE), a présenté plusieurs temps de danse en privilégiant la fluidité entre la structure et la circulation dans l’espace de la halle des Chartrons.

Cet événement grand-public a donc permis aux spectateurs comme aux passants :

  • d’en savoir plus sur l’histoire de l’architecture de marché et en particulier la halle des Chartrons.
  • d’accéder à des connaissances architecturales : grâce à ce temps de sensibilisation ou de vulgarisation qui a su conserver une « esthétique de création », en mettant en scène les lignes, les formes, les matériaux et les figures qui en résultent.
  • de s’interroger sur la relation entre danse et architecture, en établissant un lien entre matériel et immatériel.
  • de s’approprier différemment les espaces : paysage habité ou territoire corporel, …
  • d’apprécier un spectacle « in situ » offrant plusieurs centres d’intérêt : une conférence, une animation dansée, une mise en musique du lieu, une rencontre avec le bâti.

frise-chartrons

Pour aller plus loin…

images Dossier de Presse

images Programme / Plaquette d’information

images Retrouvez la Pecha Kucha « Le grand débat : culture / territoire / innovation »
via la danse et l’architecture (JEP) aux Universités d’été des CAUE (Marseille 2013).