Retour

Un regard du CAUE sur...

Centre Départemental de Documentation Pédagogique

Rue Jean Veyri 33700 Mérignac
Le + CAUE

Ce projet est présenté dans « Nouvelles architectures publiques -1985-1987», un ouvrage co-édité par le CAUE de la Gironde et le Conseil Général.

Programme

Construire en ménageant le site un lieu de ressources pédagogiques

Concepteur(s)

Roussely et Castagné, architectes du Conseil général de la Gironde

Maître(s) d'ouvrage

Conseil Général de la Gironde

Type de réalisation

Equipement scolaire / universitaire

Date de réalisation

1986

Surface

2 037 m²

Coûts

11 024 061 Francs HT

Crédits photos

CAUE de la Gironde ; plans des architectes

Date de mise à jour

28 juillet 2016

Observer l’existant
En hiérarchisant dans ce boisement de châtaigniers (avec l’aide d’un ingénieur forestier) ce qui contribue réellement à sa qualité de ce qui est plus anecdotique, l’implantation en limite Ouest du bâtiment s’est imposée. Le seul accès au Nord a orienté l’axe, l’entrée de cet édifice de plan circulaire concentrique décroissant. Le premier cercle, noyau central, héberge l’escalier surmonté d’une verrière. Le deuxième largement vitré marque l’accueil en rez-de-chaussée et  l’espace de documentation à l’étage. Le troisième, plus bas, reçoit toutes les fonctions annexes (salles polyvalentes ou informatiques, rangements,  logement du gardien, bureaux) tels des satellites de briques travaillés dans les détails (découpes, pleins et vides, calepinage de la brique…)

Se fondre dans la végétation
Pour minimiser encore son « intrusion » dans le massif boisé, le CDDP respecte des principes architecturaux :
-compacité maximale pour un déboisement minimal
-diminution de l’impact visuel du bâti par le recours à un plan circulaire, aux extrémités arrondis faisant comme disparaître les limites, au verre réfléchissant, aux  couleurs harmonieuses, aux transparences visuelles.

S’inscrire dans une époque
Les formes arrondies employées, les matériaux (brique, aluminium laqué) et les couleurs (vert sombre, jaune vif) utilisés évoquent le vocabulaire de l’architecture publique (et principalement scolaire ou éducative) des années 1980 ; ils connotent, datent l’édifice sans toutefois le démoder.

Ailleurs en France, d’autres centres de ressources…

Sur la carte