Retour

Un regard du CAUE sur...

Château La Rose-Figeac

54 Chemin de la Lamberte 33500 Libourne
Le + CAUE

Cette réalisation est présentée dans le tome 4 de la collection "Architectures et Paysages", co-édité par le CAUE de la Gironde et le Festin et abordant les architectures agricoles

Programme

Rénovation et extension des bâtiments d'exploitation du château La Rose-Figeac

Concepteur(s)

Marie-Laurence Vizerie ; Christian Delplace (architecte associé)

Maître(s) d'ouvrage

Privé ; GFA Despagne-Rapin

Type de réalisation

Equipement agricole

Date de réalisation

2008

Surface

260 m²

Coûts

360 850 € HT ; soit 1390€HT/m²

Crédits photos

Photos N. Despagne hormis photos n°3, 4 et 6 : Agence

Date de mise à jour

5 décembre 2016

L’avant / après incarne parfaitement la notion d’extension tant la façade du chai originel en pierre semble avoir été « propulsée » vers l’avant, à plusieurs dizaines de mètres plus loin afin d’organiser un nouvel espace de travail de la vigne.

2008-Lalande de Pomerol-Château La Rose-Figeac-3 Avant

2008-Lalande de Pomerol-Château La Rose-Figeac-4Après

L’extension du château La Rose-Figeac prend donc place parallèlement à la maison de maître, dirigée vers l’entrée du domaine. Elle prend appui sur un mur en pierre bas et se développe ensuite en bois. Dans cette partie s’installe un sas de transition entre existant et extension qui sert de salon. Une séparation entièrement vitrée donne sur le cuvier.  Celui-ci est construit en ossature bois et charpente métallique, fermé par un bardage de lattes de bois avec couvre-joints.

2008-Lalande de Pomerol-Château La Rose-Figeac-2
La façade de pierre déplacée et restaurée pour l’occasion soutient une toiture à double pente qui unit abri de réception des vendanges et espace de traitement directement connecté.

Réinterprétant les architectures agricoles, ce chai aux meurtrières évoquant les ventelles des séchoirs à tabac s’intègre avec franchise dans le paysage viticole par les percées visuelles qu’il offre.

Sur la carte