Retour

Un regard du CAUE sur...

Extension faussement jumelle d’une maison

Avenue de l'Entre-deux-Mers 33370 Fargues-Saint-Hilaire
Le + CAUE

Cette réalisation faisait partie de la sélection du Label Curiosité 2016, un prix grand public d'architecture décerné par 16 jurés ayant visité 7 projets d'extension et rencontré leurs habitants

Programme

Extension d'une maison datant de 1926 sur une grande parcelle

Concepteur(s)

WHY Architecture

Maître(s) d'ouvrage

Privé

Type de réalisation

Habitat individuel

Date de réalisation

2010

Surface

75 m²

Coûts

114 000 € TTC (hors rénovation) (valeur 2010) ; soit 1520€TTC/m²

Crédits photos

WHY architecture hormis photos n°2 à 5 ; 8 et 9 : CAUE de la Gironde

Date de mise à jour

15 février 2017

« Caprice » ? La motivation des propriétaires à agrandir ? Non !

« Caprice » est le nom donné à la maison originelle, bâtie en 1926 par les arrière-grands-parents de la famille actuelle… En 2009, lorsque le couple avec deux enfants s’installe dans la région et investit les lieux, il s’y trouve à l’étroit.
Plan-maison-fargues-avant

Afin de répondre à la demande des propriétaires d’une grande pièce à vivre, de deux chambres supplémentaires avec une salle de bain et à leur souhait d’être au plus près du jardin, l’idée est de recréer une maison identique à l’existante juste à côté (un sas d’entrée les sépare/relie) respectant le même volume et la même ligne de toit… La contemporanéité de l’extension s’exprime naturellement par les modes constructifs (ossature bois) et matériaux (panneaux bois, étanchéité en toiture …) mis en œuvre, changeant de l’ancienne bâtisse en pierres et tuiles.

Donner l’illusion de maisons jumelles : ce parti pris est tenu côté rue mais, côté jardin, leur différence est plus manifeste. En effet, la toiture de l’extension, au-delà des matériaux et couleurs différentes, ne termine pas sa course à deux pans comme elle l’avait commencé mais offre une étonnante croupe qui couvre le salon et la terrasse. Celle-ci est soulignée par la large structure (poteaux et poutres) en lamellé-collé.

Plan-maison-fargues-apres

Afin de répondre à la demande des propriétaires de voir le coucher de soleil depuis la terrasse sans être vu, l’idée est de percer les parois latérales (claustras de la terrasse et baie de la chambre d’appoint de petits trous qui reproduisent en braille le mot « Caprice » et deux de ses synonymes.

« Caprice » est donc aussi le nom donné à la maison nouvelle, réintroduit par les architectes offrant ainsi jusqu’au bout des doigts, à lire les nouveaux langages du projet…

Le site de l’agence…

Le Label Curiosité…

Prenez le temps d’un conseil… Venez rencontrer un architecte du CAUE…

Ailleurs en France, d’autres extensions contemporaines de maisons…

Sur la carte