Retour

Un regard du CAUE sur...

Immeuble de logements de l’îlot Canopée à Ginko

Avenue Marcel Dassault 33300 Bordeaux
Le + CAUE

Pour AGORA 2014, le CAUE de la Gironde a conçu des Parkoramas invitant le grand public à explorer les quartiers au terminus des lignes de tram

Programme

21 logements labellisés BBC en accession sur 6 étages

Concepteur(s)

La Nouvelle Agence (architectes mandataires) ; Brochet Lajus Pueyo (architectes mandataires de l'îlot Canopée)

Maître(s) d'ouvrage

Bouygues Immobilier

Type de réalisation

Habitat collectif

Date de réalisation

2013

Surface

2 150 m² SHON

Coûts

2,5 M € HT ; soit 1163€Ht/m²

Crédits photos

CAUE de la Gironde

Date de mise à jour

29 novembre 2016

Une promenade en bord de canal à Ginko et ce sont des architectures objets qui mirent leur reflet dans l’eau du canal.
PlanMasse-Ginko-LNA

Un immeuble se distingue immédiatement, le bâtiment F de l’îlot Canopée.

Sobriété des volumes
Une tour de 6 étages légèrement hexagonale et compacte dont la forme est issue de la volonté d’offrir une diversité de vues sur les paysages du site et d’augmenter la durée d’ensoleillement de chaque façade. C’est ce que les architectes nomment « le principe d’inflexion ».
Ce souci de qualité de luminosité intérieure et d’apport de chaleur conduit donc à produire ce plan hexagonal atypique qui a par ailleurs la grande qualité de proposer des appartements aux angles droits, soit des logements faciles à meubler,  « standards » de ce point de vue.

Bordeaux-LogementsGinko-PLAN

Les espaces interstitiels aux angles de l’hexagone ont toujours pour fonction d’être des terrasses : principales au Sud-ouest, dans le prolongement des séjours, secondaires à l’opposé ou au centre. Autant de lieux possibles d’intimité au cœur de la densité urbaine.

Sobriété des façades et des matériaux
L’alternance des bardages, au sein d’une même façade, soulignent les séquences pleines et claires des murs recouverts de briquettes des séquences vides et sombres des structures béton des terrasses plaquées de mélèze. Une technique imitant à s’y méprendre une ossature bois pour les balcons.
La couleur blanche et le recours au bois sont une contrainte de la « charte esthétique » de l’îlot Canopée imposée à l’ensemble des architectes pour homogénéiser et identifier l’îlot dans l’écoquartier Ginko.

Bordeaux-Ginko-IlotF-FACADE
Schéma de principe de la façade sur canal

Avec seulement 3 ou 4 logements par niveaux, l’immeuble reste complètement à échelle humaine.

Le site de l’agence…
Cette réalisation a reçu le Prix agora 2014…  et a été lauréate du Palmarès régional aquitain d’architecture 2016, catégorie XL…
L’éco-quartier Ginko…

Sur la carte