Retour

Un regard du CAUE sur...

Les quartiers modernes de la Cité Frugès

Rue Henry Frugès 33800 Pessac
Le + CAUE

Le CAUE anime régulièrement des actions pédagogiques à la Cité Frugès, à la rencontre de ces maisons étonnantes

Programme

« Acquérir une vaste prairie entourée de bois de pins pour y édifier une cité jardin » selon Henry Frugès

Concepteur(s)

Le Corbusier

Maître(s) d'ouvrage

Henry Frugès

Type de réalisation

Opérations d’aménagement

Date de réalisation

1928

Surface

Terrain de près de 4 hectares

Coûts

Non renseigné

Crédits photos

CAUE de la Gironde

Date de mise à jour

3 août 2016

Entre formes contrastées (arcades, gratte-ciel, zig-zag, jumelles, quinconces ou isolées…), équipements de confort alors innovants et principes du mouvement moderne (toiture jardin, fenêtre bandeau, plan et façade libres), voici un habitat conçu à l’origine pour les ouvriers d’une usine de sucre.

Nous sommes en 1926 à Pessac, banlieue en pleine expansion. Le chantier de Lège, achevé en 1925, préfigure la commande d’une cité jardin où Le Corbusier perfectionne tant les plans que la technique constructive : poteau – poutre – dalle en béton armé. Aujourd’hui, même si les habitants n’appartiennent plus vraiment à la classe ouvrière, calme et harmonie se dégagent des rues ombragées, animées par la polychromie des façades. La cité jardin perdure !

La cité est classé avec 16 autres œuvres architecturales de Le Corbusier, au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2016.

Un article de bilan à lire ici et un autre

La Machine à Habiter…
Une vidéo de l’INA…

Les actions pédagogiques du CAUE…

Ailleurs en France, d’autres cités-jardins contemporaines…

Sur la carte