Retour

Un regard du CAUE sur...

Maison bioclimatique en bois

Allée des Asphodèles 33610 Canéjan
Programme

Création d'une maison bois bioclimatique

Concepteur(s)

Atelier Artefakt

Maître(s) d'ouvrage

Privé

Type de réalisation

Habitat individuel

Date de réalisation

2014

Surface

130 m²

Coûts

190 000 € HT ; soit 1460€HT/m²

Crédits photos

Atelier Artefakt

Date de mise à jour

29 novembre 2016

Les principes de base d’une conception bioclimatique :
« On parle de conception bioclimatique lorsque l’architecture du projet est adaptée en fonction des caractéristiques et particularités du lieu d’implantation, afin d’en tirer le bénéfice des avantages et de se prémunir des désavantages et contraintes. L’objectif principal est d’obtenir le confort d’ambiance recherché de manière la plus naturelle possible en utilisant les moyens architecturaux, les énergies renouvelables disponibles et en utilisant le moins possible les moyens techniques mécanisés et les énergies extérieures au site. Ces stratégies et techniques architecturales cherchent à profiter au maximum du soleil en hiver et de s’en protéger durant l’été. C’est pour cela que l’on parle également d’architecture «solaire» ou «passive».

Le choix d’une démarche de conception bioclimatique favorise les économies d’énergies et permet de réduire les dépenses de chauffage et de climatisation, tout en bénéficiant d’un cadre de vie très agréable.» * Source RT2012

L’architecture bioclimatique s’appuie sur :

  1. L’implantation et l’orientation
  2. L’architecture et la forme
  3. La distribution intérieure
  4. Le choix des matériaux

L’implantation et l’orientation
La maison en bois s’implante en limite de parcelle, plutôt au Nord de celle-ci ; orientant les pièces à vivre et la terrasse (à venir) vers le Sud ; libérant l’espace de jardin en fond de parcelle, à l’abri des regards de la rue.
01-plan masse 2

Les percements des 4 façades sont naturellement pensés selon l’orientation et l’ensoleillement, selon la course immuable du soleil. Logiquement, les façades Est et Sud sont ouvertes ; plus largement au Sud avec le large vitrage central connectant séjour et terrasse en rez-de-chaussée et illuminant la salle de jeu à l’étage.
A contrario les façades Nord (en limite de propriété de surcroît) et Ouest sont peu ouvertes voire entièrement opaques afin de minimiser les déperditions thermiques de la maison.

L’architecture et la forme
La maison est contenue dans un volume volontairement très compact prenant la forme d’un cube tronqué par le toit monopente (5% de pente). Car moins la surface de façades est élevée, plus les déperditions thermiques sont réduites. Une première fenêtre de toit apporte de la lumière dans la salle de bain aveugle à l’étage ; une seconde est centrée sur la trémie afin que la lumière se diffuse dans la salle de jeu et jusqu’au au rez-de-chaussée dans toute la profondeur du séjour, dans les deux sens.

La distribution intérieure
En observant le plan, on remarque le peu de cloisonnement entre les pièces : cette organisation spatiale limite d’une part les pertes d’espaces (et renforce ainsi la compacité de la maison en diminuant sa superficie) et facilite d’autre part la circulation de l’air et la diffusion de la chaleur/fraîcheur par ventilation.

plans-maisonbioclim-RDC
Plan du RDC

plans-maisonbioclim-R1
Plan de l’étage

Par ailleurs, les espaces moins fréquentés, tels que le cellier, la salle de bain, l’escalier ou les placards, positionnés au Nord de la maison, servent d’espaces tampons assurant une protection thermique et contribuant au confort des occupants.

Le choix des matériaux écologiques et performants
Structure et enveloppe (bardage en pin maritime non traité) sont réalisées en bois, matériau local dont le coefficient d’isolation thermique est important. Associé à des isolants naturels et sains comme la laine de bois ou la fibre de bois, à des menuiseries aluminium performantes, la maison prend le partie de l’écologie à tous les niveaux.

Après le soleil, la maison utilisera-t-elle d’autres éléments (eau ? vent ?) et  d’autres ressources naturelles renouvelables pour atteindre l’autonomie ?

Le site de l’agence…

Prenez le temps d’un conseil… Venez rencontrer un architecte du CAUE…

Ailleurs en France, d’autres maisons contemporaines en bois…

Sur la carte