Retour

Un regard du CAUE sur...

Maison Bois en ville

Avenue Lucien Lerousseau 33130 Bègles
Programme

Construction d'une maison individuelle en ville, dans une optique bas carbone

Concepteur(s)

Aline Tomasetti Architecte

Maître(s) d'ouvrage

Privé

Type de réalisation

Habitat individuel

Date de réalisation

2013

Surface

125 m² de surface de plancher + 28 m² de garage

Coûts

230 000 € TTC ; soit 1500€ TTC/m²

Crédits photos

Aline Tomasetti Architecte

Date de mise à jour

20 février 2017

Les particularités du terrain et la sensibilité écologique des habitants ont déterminé les partis pris du projet :

-les modes constructifs, les matériaux et le système de chauffage ;
-le traitement différencié des façades selon leur orientation.
FAÇADES-2

*Choix des modes de construction et de chauffage 

Ossature, charpente, bardage et plancher sont en bois. Quelques éléments de mobilier intérieur comme l’escalier également. Ainsi qu’une partie de l’isolation renforcée en laine de bois. Ces choix en faveur de moindres déperditions thermiques et d’une énergie grise limitée sont associés à une VMC double flux et à un système de chauffage unique : le poêle à granulées de bois, positionné à côté de l’escalier et dont le conduit traverse les deux niveaux de la maison, diffusant ainsi la chaleur à toutes les pièces.

« La construction a été conçue dans une optique bas carbone. […] Non soumis à la RT2012, les niveaux de consommation sont équivalents à ceux d’un Bâtiment Bas Carbone, seule la perméabilité à l’air n’a pas été traitée spécifiquement. »*

*Choix du traitement différencié des façades

PLANS 260416Élévations réalisées par l’agence

La façade Sud donnant sur la rue, il a été privilégié de minimiser les ouvertures (un seul bandeau vitré à l’étage protégé par un brise-soleil horizontal, une casquette en bois et une porte d’entrée vitrée au rez-de-chaussée) pour gagner en confort d’été et limiter les vues depuis l’espace public. Une treille accueille une végétation qui sert d’écran protecteur supplémentaire pour la façade.

La façade Nord en connexion avec le jardin et à l’abri des regards, est totalement ouverte par des baies vitrées toute hauteur, coulissantes. On y lit par transparence la double hauteur sous rampant du séjour, soulignée par le conduit du poêle.

Begles-axono-1Axonométrie éclatée réalisée par l’agence

Les deux autres façades latérales, en limite de propriété sont totalement aveugles.

*Citation de l’agence

D’autres exemples girondins de maisons de ville ici ou

Ailleurs en France, d’autres maisons en bois…

Prenez le temps d’un conseil… Venez rencontrer un architecte du CAUE…

 

Sur la carte