Retour

Un regard du CAUE sur...

Maison séchoir

33430 Bazas
Programme

Construction d'une maison d'habitation inspirée des séchoirs à tabac du secteur

Concepteur(s)

Benoît Farbos

Maître(s) d'ouvrage

Privé

Type de réalisation

Habitat individuel

Date de réalisation

2004

Surface

154 m² de surface habitable

Coûts

223 000 € TTC hors honoraires ; soit 1450€TTC/m² hors honoraires

Crédits photos

Entreprise Farbos

Date de mise à jour

29 novembre 2016

« Le projet s’inspire du substrat de cette mémoire collective –le séchoir à tabac- de son architecture et de ses effets plastiques. »*

« Réinterpréter » ou interpréter de nouveau ou autrement, c’est utiliser le vocabulaire architectural  en le modifiant plus ou moins avant de le restituer dans un nouveau contexte pour une nouvelle destination. Réemploi des formes ou des structures, ces approches sensibles des architectes assurent une insertion pertinente dans le contexte environnant, une économie de moyens et/ou une bonne performance énergétique.

Ici, la volumétrie de la maison reprend celle d’un séchoir, à savoir un parallélépipède fin et allongé à deux niveaux (RDC + 1 étage) surmonté d’un toit à double pente débordant largement pour assurer une protection.
Les ouvertures sont alignées toute hauteur, telles que le sont les ventelles d’un séchoir, dessinant ainsi des bandes verticales sur la façade.
Positionnées avec un même écart sur 3 des côtés (le dernier, au Nord, étant aveugle), elles assurent un ensoleillement continu à l’intérieur de la maison et offrent des vues cadrées sur le paysage.

Schémas-ouvertures


La structure du séchoir
, constituée de 4 portiques bois de charpente, soit 4 fermes prolongées de poteaux posés sur la dalle, demeure lisible à l’intérieur du logement.
C’est sur cette trame que prend appui l’organisation des espaces de vie :

En RDC : salon au Sud, espace nuit au Nord et entre les deux entrée, cuisine, salle à manger et cellier

Schémas-plan-RDC
Plan du RDC

A l’étage : chambre parentale au Sud, chambres des enfants au Nord et passerelle bois zigzaguant dans le vide pour relier ces deux zones. Sur cet élément de circulation mis en scène se greffent une mezzanine et le conduit du poêle à bois.

Schémas-plan-R1

Plan de l’étage

 

* Citation de l’architecte
Le site de l’agence…

Prenez le temps d’un conseil… Venez rencontrer un architecte du CAUE…

Ailleurs en France, d’autres maisons contemporaines en bois…

 

Sur la carte