Retour

Un regard du CAUE sur...

Piscine Tournesol

Complexe sportif du Bouzet Route de Canejan 33610 Cestas
Programme

Une piscine modèle à coupole, composée de 36 arcs métalliques, dont 12 escamotables permettant l’été de découvrir la piscine sur un angle de 120°

Concepteur(s)

Bernard Schoeller, sur un modèle dessinée par l’ingénieur Thémis Constantinidis

Maître(s) d'ouvrage

Ville de Cestas

Type de réalisation

Equipement sportif

Date de réalisation

1975

Surface

1 000 m² (cercle de 35 mètres de diamètre)

Coûts

Non renseigné

Crédits photos

CAUE de la Gironde

Date de mise à jour

1 août 2016

Comme un test d’oursin. 36 arcs (ambulacres) composent le squelette de métal de ces piscines industrialisées et en strient l’épiderme de plastique, grêlé de hublots en plexiglas comme autant de tubercules d’une grande régularité. A l’apex, soit à 6 m de hauteur, une couronne centrale forme la clé de voûte de l’édifice de 35 m de diamètre.

Comme un tournesol. La piscine ne tourne pas véritablement selon la course du soleil, contrairement à ce que son nom évoque. En revanche elle s’ouvre sur un quart de sa circonférence (120°) grâce à un rail posé sur le socle béton et aux douze arches escamotables (6 de part et d’autre), découvrant ainsi toute la longueur du bassin.

Comme un mouvement. Dans le plan circulaire, l’entrée définit un axe de symétrie autour duquel se positionnent tous les espaces usuels d’une piscine : accueil, guichet,  vestiaires, salle des maîtres-nageurs… Dans le même axe  s’ouvre aussi la piscine. Ce dispositif combine les avantages d’une couverture (notamment hors saisons pour les temps d’apprentissage scolaires) à ceux d’une ouverture davantage portée sur les loisirs,  lorsque le soleil apparait. Les baigneurs se trouvent alors en connexion avec les espaces extérieurs et les bassins d’été.
Voilà que la piscine est reliée par un cordon ombilical souterrain à son placenta : une salle technique, la chaufferie.

Comme un fantasme. Plus souvent associées à l’imaginaire d’une soucoupe volante, à l’univers spatial fantastique et futuriste, les piscines « Tournesol » témoignent des politiques volontaristes, expérimentales et innovantes d’une époque où l’Etat imposait encore à l’échelle nationale un modèle architectural industrialisé. Plus de 180 communes ont été dotées d’un tel équipement, présentant de fines variantes selon le site d’implantation (qualité du sol ou conditions climatiques) ou bien des adaptations de coloris des panneaux de plastique.
Certaines de ces piscines ont reçu le label « Patrimoine du XXe siècle » visant à les protéger des destructions comme ce fut le cas à Saint-Médard-en-Jalles. L’avenir de celle de Lesparre est menacé depuis un violent orage de grêle qui a percé une cinquantaine de hublots, peu de temps avant la saison estivale + Autre projet de reconstruction.

D’amusantes cartes postales…
Un site des piscines Tournesol en France…
En Gironde, Braud-et-Saint-Louis et Cestas possèdent une piscine Tournesol. Celle de Lesparre-Médoc est en cours de démolition à l’été 2016.

 Ailleurs en France, d’autres piscines contemporaines…

Sur la carte