Retour

Un regard du CAUE sur...

Pôle technique environnemental Astria

Rue Louis Blériot 33130 Bègles
Le + CAUE

Pour découvrir les architectures contemporaines du département, n’oubliez pas votre guide Grand Bordeaux et Gironde ; un ouvrage coédité par le CAUE de la Gironde !

Programme

Pôle technique environnemental avec station d'épuration, centre de tri des déchets recyclables et incinérateur des déchets ultimes

Concepteur(s)

Jean de Giacinto et Groupe Loisier pour Clos de Hilde ; Jean de Giacinto et Bernard-Philippe Schweitzer pour le centre de tri

Maître(s) d'ouvrage

Communauté Urbaine de Bordeaux

Type de réalisation

Equipement d'infrastructure

Date de réalisation

1994

Surface

Non communiqué

Coûts

Non communiqué

Crédits photos

CAUE de la Gironde

Date de mise à jour

6 décembre 2016

Le Pôle technique environnemental Astria se compose de deux unités, de part et d’autre de la rue Louis Blériot.

Begles-Vueaérienne-Astria

l’usine de traitement et de recyclage des déchets urbains (1999)
Séparés du fleuve par la berge, le centre de tri des déchets recyclables et l’incinérateur des déchets non recyclés forment deux entités. Relié par deux couloirs techniques en suspension et entouré d’une même structure en maille marquant la limite, ce couple d’équipements fait face à l’usine de traitement des eaux Clos de Hilde.

Le centre de tri est enveloppé d’une toile en polyester haute résistance, semblable à une voile blanche dont la forme ondulante évoque le mouvement du fleuve.

L’usine d’incinération s’en distingue par sa compacité et ses aplats, vert et rouge. Des lumignons de même couleur délimitent et signalent le site de nuit. La seconde enceinte en duralinox qui l’entoure sur toute sa hauteur semble vouloir nous éloigner et rassurer d’un potentiel risque.
l’usine de traitement des eaux « Clos de Hilde » (1994)
Prismes, cylindres, sphères en béton brut sont entièrement ou partiellement recouverts d’une résine polyester dont la couleur bleue varie selon la lumière. Le gris en partie supérieure et le bleu en partie basse parent ces différents bâtiments techniques de deux lignes horizontales. Elles confortent la linéarité des éléments du paysage environnant : la rocade, les berges, le fleuve. La nuit, le quadrillage des 84 mâts d’éclairage plonge le site dans un halo bleuté. L’architecture minimise l’impact visuel de cette superstructure en apportant une dimension sensible et presque poétique au site par ce jeu de contrastes entre les matières, les couleurs et les lumières.

D’autres réalisations girondines de ces architectes ici, ou encore là.

Sur la carte