Retour

Un regard du CAUE sur...

Réhabilitation du Foyer des Albins : une nouvelle salle communale

3, rue Bouilhas 33240 Aubie-et-Espessas
Programme

Réhabilitation du Foyer des Albins en salle polyvalente en s'appuyant sur les interstices

Concepteur(s)

EURL Paul Zaruba

Maître(s) d'ouvrage

Commune de Aubie-et-Espessas

Type de réalisation

Equipement social et socio-éducatif

Date de réalisation

2015

Surface

645 m²

Coûts

708 000 € HT ; soit 1100€HT/m²

Crédits photos

Photos n°1 à 3 : EURL Paul Zaruba ; les suivantes : CAUE de la Gironde

Date de mise à jour

29 novembre 2016

Le Foyer des Albins n’est autre qu’une salle des fêtes au plan rectangulaire, couverte par un banal toit à double pente. L’originalité du bâtiment réside dans sa façade principale en pierre de taille surmontée d’un fronton semi-circulaire qui dissimule la toiture.

PLAN DE MASSE PROJET

Les espaces résiduels autour du Foyer des Albins sont investis en ajustant à chaque fois programmes, volumes et contraintes :

au Nord, à l’arrière du bâtiment, une nouvelle scène et ses dépendances occupent désormais l’interstice entre le Foyer, la cantine scolaire et la limite de propriété.
Cet espace de liaison est dessiné de façon à relier naturellement en plan les deux bâtiments préexistants. Elle est donc légèrement oblique. En volume, elle dépasse la toiture de la cantine scolaire et du Foyer afin de développer un espace scénique conséquent, en s’alignant toutefois avec les lignes du fronton.

à l’Est, l’extension jouxte sur toute la profondeur le Foyer, s’étend jusqu’à la limite de propriété mobilisant ainsi un espace résiduel. Ce triangle rectangle est divisé en deux zones : le bar et la cuisine à sa base, les rangements du mobilier et matériel à sa pointe. Cette première extension communique avec une deuxième qui est surélevée de 80 cm car destinée à recevoir la nouvelle scène.

-à l’Ouest, un volume cubique abrite les sanitaires et locaux techniques. Un accès technique pour les véhicules, conduisant jusqu’à l’arrière-scène, le borde. L’espace ainsi généré à l’arrière de l’extension a été mis à profit en devenant une terrasse, uniquement accessible depuis l’intérieur… et en accueillant également les pompes à chaleur.

Ces deux ailes ajoutées marquent, dans un vocabulaire contemporain, l’encadrement symétrique du Foyer des Albins.

FACADE-principale

L’axe de symétrie est renforcé par l’aménagement, sur la façade principale au Sud, d’un sas d’entrée vitré prolongé par un auvent métallique, greffé sous le vitrage semi-circulaire central.

Les descentes d’eaux pluviales, volontairement affichées en façade, ainsi que les casquettes en maçonnerie enduite en gris sculptent et animent les façades lisses. Ces éléments n’ont d’autres fonctions qu’esthétiques, pourtant leur présence est loin d’être inutile. Ils contribuent à l’image dynamique et contemporaine de l’extension, en réinterprétant les moulures et tailles de la pierre blonde du Foyer.

Investir le vide : une stratégie pour économiser l’espace, minimiser les coûts et réaffirmer l’existant.

Le site de l’agence…

D’autres foyers  ici ou

Sur la carte