Retour

Un regard du CAUE sur...

Restructuration du Collège Michel Montaigne

Rues Auriac et Montaigne 33310 Lormont
Le + CAUE

Le CAUE de la Gironde a participé au jury de conception-réalisation pour ce collège

Programme

Démolition et reconstruction d’un collège de 600 élèves dans le quartier Génicart à Lormont comprenant 19 salles de classes, un restaurant scolaire, un parc sportif, un gymnase et 5 logements de fonction.

Concepteur(s)

art'ur architectes

Maître(s) d'ouvrage

Conseil Général de Gironde

Type de réalisation

Equipement scolaire / universitaire

Date de réalisation

2013

Surface

5 567 m²

Coûts

10 960 000 € HT ; soit 1969 €HT/m²

Crédits photos

11h45 hormis la photo n°10 : CAUE de la Gironde

Date de mise à jour

29 novembre 2016

« Le projet est un projet de parc. »* Le collège est en effet installé dans l’ancien parc du Château Génicart, parc dont certains arbres remarquables et anciens (pins, chênes…) ont été conservés.

Ainsi les collégiens passent naturellement de l’espace public (l’esplanade boisée François Mitterrand) au collège par la transition douce du parvis auxquels conduisent les divers chemins. Élément spécifique du programme de ce collège classé en ZEP et labellisé « Ambition réussite », l’école ouverte est d’ores et déjà visible et accessible indépendamment depuis cette entrée.

En face se trouve la salle socio-culturelle, un équipement ouvert bénéficiant comme les équipements sportifs d’un accès indépendant pour fonctionner de manière autonome en dehors des heures d’ouvertures conventionnelles du collège.

Lormont-College-planmasse

Passé le portail, une « rue » bitumée centrale distribue au Sud le bâtiment dédié à l’administration hébergeant la vie scolaire, la salle des professeurs et les bureaux administratifs et au Nord l’externat. Unique volume en R+1, l’externat contient à l’étage toutes les salles de classe classiques, accessibles par des escaliers aux cages en béton contrariant la linéarité de cet espace minéral. Au rez-de-chaussée se répartissent à chaque extrémité de ce bâtiment la salle informatique et le CDI ; le foyer et les sanitaires. Entre les deux s’étend le préau, supportant grâce des poteaux béton les salles de classe qui le protègent.

Ce préau connecte à la cour du collège légèrement en contre-bas comportant en alignement le long de la rue la « bande Technologie et maintenance » puis, en fond de scène, la demi-pension.

Sur la dernière partie la plus en hauteur du site s’étendent, toujours en limite du terrain, 4 logements de fonction groupés le gymnase et les équipements sportifs tels que des terrains de sport ou pistes.

Ainsi, « le sol de la cour est composé de trois terrasses successives formant emmarchements, gradins et lieux de pause. »* Ce morcellement de l’espace n’empêche pas une unité des lieux :
-par le choix des matériaux et les couleurs (bois et béton, noir et vert…)
-par le vocabulaire architectural récurrent (soubassement en béton, menuiseries et bardage bois) mais jamais tout à fait identique
-par la répétition de la forme du toit, entaillé par un shed oblique illuminant les espaces intérieurs de circulation ;
-par l’implantation des bâtiments, tous positionnés en périphérie de la parcelle, parallèles les uns aux autres selon un axe Est/Ouest ;
-par la présence végétale constante (à proximité ou en fond de scène) incluant, notamment grâce aux clôtures perméables, le collège dans un tout plus vaste.

Le site de l’agence…

*Citation de l’agence

Sur la carte