Retour

Un regard du CAUE sur...

S’immiscer dans l’existant : Roldan-Labonne / Montigny-Lagravette

Allée Montigny 33290 Blanquefort
Le + CAUE

Les jurés du Label Curiosité 2015 ont visité ce site en compagnie du directeur de la SEMI.

Programme

31 logements sociaux et des bureaux pour la SEMI

Concepteur(s)

Alexandre Chemetoff

Maître(s) d'ouvrage

SEMI de Blanquefort

Type de réalisation

Habitat semi-collectif

Date de réalisation

2010

Surface

Non renseigné

Coûts

Non renseigné

Crédits photos

CAUE de la Gironde

Date de mise à jour

2 août 2016

 « Au fil des discussions engagées avec les acteurs concernés, la manière de construire et d’habiter en centre-ville évolue : sur les parcelles de l’ancienne ferme Labonne et de la maison Roldan, les nouvelles constructions sont dimensionnées et implantées à la manière d’une division parcellaire familiale. Les autres bâtiments de cette opération se situent sur des délaissés de voirie inexploités, appartenant à la collectivité : le « foncier invisible». Cette expérience, si elle n’a pas valeur de modèle, révèle une autre manière de faire du projet : en prenant acte de ce qui existe, en observant et en discutant.» Dense Dense Dense –CAUE13

Le talent de l’architecte réside souvent dans sa capacité à révéler les atouts des sites imposés ; ici quatre parcelles voisines dans un tissu hétérogène.
SCHEAM-LABONNE-ROLDAN-11

Dans l’ordinaire, le hautement qualitatif s’est immiscé, bien plus dans l’organisation urbaine et spatiale que dans la finesse de l’architecture à proprement parler :
-en mixant les réponses selon les sites : petits immeubles de ville avec terrasses bois ou serres, pavillons individuels, maisons jumelles, fermes et maisons réhabilitées… une diversité d’offre de logements adaptée aux diverses situations
-en redonnant vie à des bâtiments agricoles, mémoires du passé maraîcher de Blanquefort ; en transformant la cour centrale en espace partagé fonctionnel et convivial
-en créant des logements lumineux, aménagés de manière simple et fluide, où le souci des limites entre intérieur et extérieur est net, où la connexion avec le végétal (jardins, arbres, haies…) est privilégiée.

 « Nous avons établi des projets de constructions, ici et là, en gardant la ferme et en s’immisçant à l’intérieur de ce tissu un peu disparate, fait de l’addition et de la juxtaposition de ces maisons construites au fil du temps qui constituent la réalité du centre de la commune de Blanquefort et que nous considérons aussi comme un héritage. » Alexandre CHEMETOFF, architecte.

D’autres photos du projet…
L’exposition d’arc en rêve sur le travail de l’architecte…

Sur la carte