Retour

Un regard du CAUE sur...

Une maison ouverte sur le jardin

Avenue de Mérignac 33200 Bordeaux
Le + CAUE

Cette maison a fait l'objet d'une visite, associée à une table ronde organisée par Bordeaux Métropole, sur l'intégration de l'architecture contemporaine dans les tissus pavillonnaires, et dans laquelle intervenait le CAUE

Programme

Construction d'une maison individuelle pour une famille de 5 personnes

Concepteur(s)

Dugravier + Sémondès

Maître(s) d'ouvrage

Privé

Type de réalisation

Habitat individuel

Date de réalisation

2014

Surface

243 m²

Coûts

508 000 € HT comprend piscine, terrasse et pool house

Crédits photos

©Dugravier + Sémondès

Date de mise à jour

12 mars 2019

Depuis la rue, on perçoit d’abord une façade étroite, pour cette maison qui s’installe dans la longueur d’une parcelle de 1000m².

La végétation a été ici conservée et enrichie, comme ce pin parasol majestueux, mis en scène devant l’entrée de la maison. Les volumes de terre creusés pour la piscine ont été récupérés pour redessiner le jardin légèrement en contrebas par rapport aux voisins.

Les façades sont habillées de bois (red cedar) au rez-de-chaussée et de briquette noire à l’étage, la séparation entre les deux niveaux étant marqué par un bandeau horizontal de béton épais. Une séparation visuelle, mais qui sert aussi à protéger le bois des ruissellements d’eaux pluviales.

Le séjour est largement vitré sur trois côtés, offrant une triple orientation (est-nord-ouest) qui permet de généreux apports lumineux, ainsi qu’une ventilation naturelle. Un voilage intérieur permet cependant d’occulter la lumière par moments.

A l’étage toutes les chambres s’orientent à l’ouest, la lumière de l’est étant destinée aux pièces d’eau. Plus rationnel, le volume de l’étage déborde sur le séjour, dessinant des avancées de toiture au rez-de-chaussée, soutenues par un système poteaux-poutres qui permet d’accueillir de larges cloisons vitrées, dégagées de toute contrainte constructive.

Ce large couvert au rez-de-chaussée permet de prolonger le regard et offre une impression de dedans-dehors qui fait écho aux vastes terrasses de béton blanc.

Dans le séjour la structure béton est laissée apparente et brute, contrebalancée par un mobilier et des habillages muraux réalisé en contreplaqué okoumé vernis.

La maison se prolonge par un couloir de nage, ponctué par une « pool house », un local dédié aux équipements de la piscine.

PLANrdc_final

Plan du rez de chaussée © CAUE de la Gironde, d’après © DUGRAVIER + SEMONDES En pointillés les débords de toiture, soutenus par les poteaux en noir

 

PLANr+1_final

Plan de l’étage © CAUE de la Gironde, d’après © DUGRAVIER + SEMONDES

Le site de l’agence …

Sur la carte