Accueil / Nos actualités / Actualité

vignette-site-web-vadémécum

Conjuguer densité et qualité de vie : bientôt un Vademecum

Publié le 23 avril 2015

Dans le cadre d’une convention partenariale, le CAUE de la Gironde accompagne le Sybarval dans la mise en œuvre du SCoT du bassin d’Arcachon Val de l’Eyre.
Approuvé le 24 juin 2013, le SCoT établit le projet d’aménagement à long terme du territoire. Il prescrit des objectifs de réduction de la consommation d’espace à atteindre ( = des densités minimales de 80 à 20/15 logements à l’hectare) dans un contexte d’implantation des centres-villes, des bourgs et des zones d’urbanisation future.

Retour sur une démarche de partenariat élargie : une approche collective innovante

Cette étude expérimentale a fait l’objet d’une conduite de projet transversale, pour établir de véritables passerelles entre acteurs et territoire : sous le regard d’un Comité Technique*, trois équipes d’experts pluridisciplinaires (DesurbGhecoLascabette – Tricaud) ont testé, à travers des marchés publics identiques, la faisabilité de l’adaptation des formes urbaines aux contextes de densité et de paysage du SCoT.

* Le CT est composé d’élus, de personnels des collectivités en charge de l’urbanisme, de bailleurs sociaux, de promoteurs immobiliers, du Département de la Gironde, de l’Agence d’urbanisme Bordeaux métropole Aquitaine, de la DDTM33, du Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne,  du Pays du bassin d’Arcachon et du val de l’Eyre et du Conseil régional Aquitaine.

En novembre dernier, le CAUE a témoigné de cette expérience lors des 2èmes Rencontres nationales de l’urbanisme durable et plus récemment à travers une série documentaire pédagogique pour valoriser différentes expériences en Aquitaine (partenariat URCAUE Aquitaine /ADEME Aquitaine).

Très prochainement un VADEMECUM des FORMES URBAINES et des PAYSAGES sera publié.
Une occasion de revenir sur cet accompagnement CAUE pour susciter exigence et exemplarité. Au-delà d’un simple bilan, ce document a pour objectif de démontrer que l’on peut concilier spécificités paysagères locales, qualité de vie et intensité bâtie. A terme, ce vadémecum constituera un outil référentiel, décliné en recommandations opérationnelles et en clauses réglementaires à privilégier dans les PLU. Il permettra d’éclairer les communes sur la mise en œuvre de ces intensités urbaines et sur la préservation du capital nature du territoire du SCoT.

Et si demain une démarche similaire était mise en place sur d’autres territoires ?