Accueil / Nos actualités / Actualité

couv

L’habitat participatif / évolutif en question…

Publié le 30 juillet 2014

RETOUR SUR LE DÉBAT : L’habitat participatif ou évolutif en Aquitaine
Donnons la parole aux acteurs – Habiter ensemble, chacun chez soi [acte 2]

POUR VOUS, l’habitat participatif,
C’EST ?

Plus de 100 personnes se sont réunis le jeudi 10 juillet 2014, à la Maison Écocitoyenne de Bordeaux
pour s’interroger, débattre, autour de 3 grandes questions :

INITIER un projet d’habitat participatif,
c’est ?

… vouloir habiter différemment, un « habiter autrement »,
… créer et développer un groupe, en définir les valeurs et les objectifs,
… trouver un foncier disponible,

DSC_0086

Débat #1 animé par Pascal Bourgois, co-animateur de l’Université Populaire de l’Environnement
Questions et éléments de réponse avec :

  • Isabelle FORET-POUGNET, adjointe au Maire en charge du développement urbain et social à Bègles
    Quels ont été les éléments favorables à l’émergence du projet La Ruche ?
    *Une volonté politique forte de la municipalité de Bègles.
    *L’engagement financier, technique…et le travail partenarial avec l’OIN Euraltantique, la CUB et le bailleur social Axanis.
  • Nicole BOUSSINOT, représentante des Babayagas de La Réole
    Quels sont les difficultés rencontrées pour qu’émerge le projet des Babayagas ?
    *Le « temps administratif », la faible réactivité des pouvoirs publics à cette initiative citoyenne.
  • Bruno FLOQUET, président de l’association des habitants de Terra Arte à Bayonne
    Comment s’est structuré le groupe Terra Arte ?
    *Par cooptation à l’issue de nombreuses réunions publiques : « On se choisit au départ et on se découvre par la suite ».
    *Autour de valeurs communes définies dans une Charte.
  • Ulrich RODRIGO, responsable du service urbanisme à Bègles
    Qu’est-ce qui différencie ce nouveau quartier des Sécheries aux autres nouveaux quartiers ?
    *Une réflexion préalable et globale sur l’espace public et le logement durant 1 an.
    *Un parc habité avec des espaces intérieurs et extérieurs mutualisés, des surfaces de logement évolutive et 10 % supérieure à la moyenne etc.

 

IMAGINER & CONCEVOIR un projet d’habitat participatif,
c’est ?

… Vouloir créer un espace de qualité à une échelle collective ;
… Créer un groupe, trouver un terrain, choisir un accompagnement ;
… Choisir un architecte, trouver une économie, sensibiliser.

DSC_0093

Débat #2 animé par Élodie Vouillon, directrice du CAUE de la Gironde
Questions et éléments de réponse avec :

  • Alexandre CRAMPES et Hugues JOINAU, architectes à Dauphins Architecture sur le projet La Ruche
    Quelle a été votre méthode de travail pour développer une culture architecturale sur le projet ?
    *Entretenir un dialogue avec les habitants lors de réunions en groupe et lors des entretiens individuels.
    *Faire preuve de médiation à travers différents outils (maquettes, plans, entretiens…) et utiliser un langage commun afin d’avoir des références architecturales similaires
  • Noëlle RIBOT,  représentante des habitants de La Ruche
    En quoi la charte est-elle nécessaire ?
    *Pour parvenir à un consensus dans le groupe, pour confronter des points de vue lors de débats : « Etre ensemble, ce n’est pas être toujours d’accord. »
  • Benoite DOAZAN, architecte à ADH Architectes sur le projet Origami
    Comment avez-vous interrogé le projet d’habitat ORIGAMI au-delà du logement ?
    *En répondant au triptyque : « chez soi » dans un parc habité, « ensemble » avec des espaces collectifs à partager, «  pour tous » avec des logements individuels plus grands et moins chers, compacts avec des extensions possibles ou des services partagés.
  • Stéphane GRUET, architecte-philosophe à AERA, AMO sur le projet Terra Arte
    Quelles sont, pour vous les conditions, de la reproductibilité de ces démarches participatives ?
    *Les points de maîtrise : la méthodologie, l’accès au foncier, les temporalités des investissements, les niveaux de ressources…
    *Entretenir un rapport à l’autre pour parvenir à une construction sociale qui pourra déboucher à terme vers une construction architecturale.

ÉTABLIR LA FAISABILITÉ un projet d’habitat participatif,
c’est ?

… créer une structure juridique,
… assurer le financement du projet,
… anticiper la suite,

DSC_0100

Débat #3 animé par Isabelle Andrieux, juriste au CAUE de la Gironde
Questions et éléments de réponse avec :

  • Imed ROBBANA, responsable de la société coopérative de construction « le Col », maîtrise d’ouvrage de Terra Arte
    Comment les ménages sont – ils « sélectionnés » et associés ?
    *Intégration dans le projet des ménages ayant des revenus de 1 à 3 SMIC.
    *Associés lors de la programmation de leur logement et à l’organisation des espaces communs mais plus rarement à la phase opérationnelle (comprenant l’achat).
  • Loris DE ZORZI, directeur général d’Axanis, maîtrise d’ouvrage de La Ruche
    Quelles réponses avez-vous apporté afin que chacun puisse adhérer à ce projet  ?
    *Créer une dynamique de groupe.
    *Pallier aux difficultés juridiques, en s’adaptant à la capacité financière des ménages.
  • Yann LE LAUSQUE, responsable de marché au Crédit coopératif
    La loi ALUR apporte-t-elle des réponses… permet-elle de faire aboutir plus facilement des projets ?
    *Non, il y a toujours des inconnues sur le financement et la garantie d’achèvement.
    *Oui, mais toujours en attente de décrets d’application.

 

L’HABITAT PARTICIPATIF, c’est ?

Synthèse par Mélanie DARROMAN, architecte et doctorante en sociologie urbaine sur l’habitat participatif

    • Des projets de plus en plus nombreux en France : 231 en 2011 à 416 en 2013
    • Un intérêt de plus en plus grand pour cette alternative : rencontres nationales de l’habitat participatif : 200 participants en 2009 à 650 participants en 2012
    • Une troisième filière du logement pouvant participé à répondre aux besoins de plus de 8 millions de personnes mal-logées
    • Réinsérer la maîtrise d’usage dans la chaîne de production du logement
    • Participer à l’amorce d’un changement culturel par la diffusion de ces nouvelles pratiques […]