Retour

Un regard du CAUE sur...

Marina de Talaris, les hameaux d’AGORA

Avenue de l’Océan 33680 Lacanau
Le + CAUE

Pour découvrir les architectures contemporaines du département, n’oubliez pas votre guide Grand Bordeaux et Gironde ; un ouvrage coédité par le CAUE de la Gironde !

Programme

73 logements individuels construits sur des prés marécageux

Concepteur(s)

Jean Ginsberg, Heikki Siren, Pierre Lajus, Agence Agora : Jean-Claude Moreau, Patrick Maxwell, Francis Duclos, Jacques Debaig, Pierre Debaig, Jacques Heim, architectes

Maître(s) d'ouvrage

Francis Bomsel (promoteur)

Type de réalisation

Habitat semi-collectif

Date de réalisation

1968

Surface

130 hectares

Coûts

Inconnu

Crédits photos

CAUE de la Gironde

Date de mise à jour

28 septembre 2016

Dans une ambiance de sous-bois landais, entre pins, chênes et crastes, sont disséminés plusieurs hameaux à l’architecture différenciée de la Marina de Talaris.

Cet « urbanisme éclaté en forêt » a transformé 130 hectares de marécages en zone résidentielle de tourisme tout en respectant les qualités intrinsèques du site : des bandes végétales séparent les 19 hameaux, desservis par une voie circulaire unique à partir duquel rayonnent les allées. La faible densité est garante de la préservation de la végétation ; l’organisation des plans des logements offre un contact privilégié avec cette nature.

Vueaérienne-Talaris1
Vue aérienne

PlanMasse-Talaris-1

PlanMassea-Hameaux-AGORA-2

La présence de l’eau est également maintenue sur le site. Les chemins de l’eau sont même redesssinés avec le creusement de canaux et de plans d’eau intérieurs qui forment comme des alvéoles pulmonaires permettant une implantation en bordure du lac sans compromettre son équilibre écologique aquatique.

 

6 des 25 hameaux sont dessinés par l’agence AGORA. Toutes montrent à leur manière une inspiration pour les formes vernaculaires : cabanes ostréicoles ou tchanquées du bassin, tonnes à canard, cabanes de bergers, carrelets, séchoirs à tabac… Une réinterprétation contemporaine qui reste toujours intemporelle de par l’utilisation du bois et l’expressivité des volumes et toitures.
PlanMassea-Hameaux-AGORA-1
Hameau de la Pêcherie, par Jean-Claude Moreau (12 maisons)
Lacanau-Talaris-Pecherie-1A l’origine, les maisons étaient entièrement peintes de couleurs vives (jaune, orange, bleu).

Hameau de la Lagune, Jacques et Pierre Debaig (10 maisons)
Lacanau-Talaris-Lagune-1

Hameau de la Dune, par Jean-Claude Moreau (20 maisons)
Lacanau-Talaris-Dune-1
Hameau de la Pigne, par Patrick Maxwell (6 maisons)
Lacanau-Talaris-Pigne-1
Hameau des Boucanes, par Pierre Debaig (11 maisons)
Lacanau-Talaris-Boucanes-1Une passerelle de bois mène à la rue intérieure du Hameau des Boucanes desservant les onze habitations lacustres, sur pilotis. L’unité du bois peint en noir des façades s’égaye des couleurs vives et variées des menuiseries.

Hameau de la Butte, par André Morier (8 maisons)
Lacanau-Talaris-Butte-1

Plus tard viendront les deux Paillottes de Pierre Lajus aux toitures recouvertes de brandes sur tôles ondulées.
Lacanau-Talaris-Paillotte-1

« Une copropriété horizontale est constituée : les propriétaires possèdent leur propre terrain et partagent l’usage du terrain de leur hameau. […] Ce système a l’avantage de rendre les hameaux calmes et autonomes car seuls les habitants et leurs visiteurs sont destinés à y entrer. » * Extrait du mémoire de Master I de Amélie-Laure Verten – 2011

Un article de Marc Saboya dans le Festin #89 consacré aux abris Nature de Maxwell…

Une autre expérimentation de maisons groupées en bois avec Villabois avec l’équipe Debaig… et une autre réalisation de l’agence AGORA ici

Sur la carte