Retour

Un regard du CAUE sur...

Pôle Universitaire des Sciences de Gestion : des rosiers en façade

Avenue Abadie 33100 Bordeaux
Le + CAUE

Pour découvrir les architectures contemporaines du département, n’oubliez pas votre guide Grand Bordeaux et Gironde ; un ouvrage coédité par le CAUE de la Gironde !

Programme

Université de 3 000 étudiants avec salles de cours, amphithéâtres, infothèque, pôle multimédia, administration, restaurant, parking

Concepteur(s)

LACATON & VASSAL

Maître(s) d'ouvrage

Ville de Bordeaux

Type de réalisation

Equipement scolaire / universitaire

Date de réalisation

2008

Surface

19 570 m²

Coûts

21 M€ HT (incluant le parking en sous-sol)

Crédits photos

CAUE de la Gironde sauf photos n°3 et 8 ©Philippe Ruault

Date de mise à jour

9 août 2018

Exception universitaire, le pôle des sciences de gestion représente la seule partie du campus située sur la rive droite de Bordeaux. Au cœur d’un quartier en pleine mutation, celui de la Bastide, le bâtiment reconstitue à lui-seul un ilot urbain.

Le rez-de-chaussée et le premier étage s’organisent de façon plus dense afin d’accueillir les services communs aux différentes filières : restaurant, bibliothèque, amphithéâtres, etc. Les trois derniers étages sont réservés aux différents départements. Ils sont séparés en quatre immeubles distincts qui s’organisent autour d’une place et bénéficient chacun d’un patio afin d’apporter un éclairage naturel au cœur des bâtiments.

Ces différents espaces se relient à l’aide d’un cheminement de passerelles. Ils rejoignent les balcons qui permettent d’apprécier la vue offerte sur la ville. Ceux-ci sont bordés par des grandes façades vitrées qui enveloppent le bâtiment et reconstituent l’alignement sur la rue.

La structure poteaux-poutres et dalles de grande portée en béton brut révèle l’utilisation du verre sur toute les façades. Le confort thermique du bâtiment est assuré par des stores extérieurs qui régulent l’apport de lumière en été.

Le projet se distingue par ses bacs plantés de rosiers se déployant sur toutes les façades ainsi que dans les patios intérieurs. On compte plus d’une quinzaine de variétés différentes : Pierre de Ronsard, Clair Matin, César, Cocktail, Palais Royal etc.

Plan d’implantation des rosiers au deuxième étage

« 600 pieds de rosiers y sont plantés. Décoratifs et poétiques, ils sont une attention délicate pour les utilisateurs et les habitants du quartier et rappellent le charme des petits jardins des échoppes environnantes. Une autre forme de confort, signifiant la qualité de l’espace, de l’air, de la lumière et des saisons. » Lacaton & Vassal Architectes

Le site de l’agence…

Découvrez d’autres exemples d’architecture contemporaine avec le guide du Grand Bordeaux !

Sur la carte