Retour

Un regard du CAUE sur...

Rue jardin dans un centre historique

Rue Numa Ducros 33190 La Réole
Programme

Aménagement de la rue en espace de rencontre (zone10)

Concepteur(s)

Trouillot & Hermel Paysagistes (mandataires) Cabinet Escande VRD (co-traitant)

Maître(s) d'ouvrage

Commune de la Réole

Type de réalisation

Ambiances et paysages

Date de réalisation

2015

Surface

350 ml

Coûts

180 000€ HT

Crédits photos

CAUE de la Gironde hormis photos 1 & 2 : © Agence Trouillot Hermel

Date de mise à jour

2 août 2016

« La Réole, petite agglomération de l’entre-deux mers, a gardé son caractère moyenâgeux que l’on peut redécouvrir au travers une déambulation piétonne dans ses ruelles étroites comme la rue Numa Ducros qui relie l’ancien Hôtel de Ville à l’ancien prieuré conventuel bénédictin. La Mairie a favorisé des espaces de rencontres où le piéton retrouve toute sa place et sa légitimité au cœur de la cité. C’est par l’abolition des trottoirs et la végétalisation des façades que nous avons voulu traduire cette volonté. » * Citation de l’agence

Ce qui contribue à la réussite de la transformation de cette rue tient à :

-la fréquence forte et la répétition, dans toute la rue, des fosses de plantation creusées au pied des murs, dans l’ancien trottoir, qui crée un effet de profusion végétale. L’intervention n’est ainsi pas anecdotique: elle occupe chaque cm² de trottoirs hormis les seuils des habitations ou les entrées de garage bien entendu.

LaRéole-RujeJardinée-NumaDucros (5)
Les nombreuses fosses de plantation

-l’installation de structures ouvragées contre les gouttières pour recevoir les plantes grimpantes. Ce dispositif donne un rythme à la rue et génèrera à terme une ambiance végétale globale (horizontale et verticale, au sol et aux murs), enveloppant les passants.

-la disparition des trottoirs –car « envahis » de plantes bien que la délimitation entre trottoirs et chaussée demeure. Cette implantation totale conduit le piéton à investir toute la rue en marchant au milieu de la voie, en l’absence de voiture.

LaRéole-RujeJardinée-NumaDucros (7)
Les trottoirs s’effacent

-la mise en place d’une zone de circulation à 10km/h pour cette voie à sens unique qui favorise la sécurité piétonne. Les voitures deviennent alors secondaires ; priorité est donnée aux piétons.

LaRéole-PlaceEglise (7)
La place Albert Rigoulet

-la connexion avec la place Albert Rigoulet qui a également vécu une métamorphose, passant de parking à espace public dédié à la déambulation, la pause et l’observation de monuments patrimoniaux de la Réole.

« Pourquoi reconquérir les rues ?
Parce que c’est là que se joue, sans qu’on en soit toujours conscient, une grande partie de la qualité de la vie dans une ville ou un village. Il y a des rues où l’on se sent bien, des rues vivantes – sans forcément être commerçantes – où l’on se dit qu’on aimerait bien habiter et élever nos enfants. Et puis il y a des rues qui, à l’inverse, nous semblent mornes, stériles, désertes, et qui malheureusement sont devenues plutôt la norme dans notre pays. Pourquoi ? »
Reconquérir les rues, un ouvrage de Nicolas Soulier…

Le site de l’agence…
Un article paru dans Le Républicain…

Un autre exemple de rue jardinée en Gironde ici

Présentation de la démarche « Je jardine ma rue » par le CAUE41… et du projet citoyen Sauvages de ma rue…

Ailleurs en France, la nature s’invite en ville…

Sur la carte