Retour

Un regard du CAUE sur...

Surélévation décalée

Rue Franz Schrader 33000 Bordeaux
Le + CAUE

Cette réalisation fait partie de la sélection du Label Curiosité 2018, un prix grand public d'architecture décerné par 16 jurés ayant visité 5 surélévations d'échoppes avant d'en débattre et d'élire leur maison favorite !

Programme

Rénovation, extension et surélévation d'une échoppe

Concepteur(s)

FABRE/deMARIEN

Maître(s) d'ouvrage

Privé

Type de réalisation

Habitat individuel

Date de réalisation

2015

Surface

108 m²

Coûts

Non communiqué

Crédits photos

©Julien Fernandez (mentionnées)

Date de mise à jour

22 octobre 2018

Un « dessin presque pyrénéen », comme un air de chalet de montagne.

L’agrandissement de la maison est réalisé ici par une extension et une surélévation, qui se rassemblent autour d’un nouveau dessin de la façade.

Le projet commence par la réhabilitation de l’échoppe. L’enveloppe de la maison est conservée et mise à nue, toutes les cloisons disparaissent pour dégager un grand espace de vie en double hauteur et charpente apparente. Un percement sur le jardin accueille une large ouverture vitrée

Une extension occupe le côté nord de la parcelle, en prolongeant la maison existante des deux côtés. Au rez-de-chaussée elle accueille un bureau donnant sur la rue, puis une chambre, avant de se prolonger par une ouverture sur le jardin. Elle se déploie partiellement sur trois niveaux, libérant ainsi le volume de la pièce de vie.

Plan du rez-de-chaussée

En bleu les volumes créés // Plan ©CAUE de la Gironde

Une deuxième chambre, puis une troisième, se glissent sous la partie surélevée du toit, comme une cabane de jeu.

L’extension et la surélévation, conçues comme un seul élément qui s’accroche à la maison existante, sont réalisées en charpente et ossature bois. Ce matériau se retrouve aussi en façade, avec le bardage en pin Douglas posé verticalement, soulignant ainsi la hauteur de la surélévation. A cette unité de volumes résolument contemporains s’ajoute le choix d’une construction légère et facile à mettre en œuvre.

Depuis la rue, une « paroi clôture » recrée l’alignement, et s’épaissit pour former un abri de service (poubelles et local à vélos). La maison d’origine se devine seulement à travers les lames en bois du portail, laissant toute la place au dessin de cette nouvelle façade,

Dans ce quartier à forte disparité architecturale, la petite maison étonne !

 

Le site de l’agence …

Sur la carte