URCAUE, Alain Charrier élu président

Le 20 octobre dernier Alain Charrier a été élu président de l’URCAUE à l’unanimité lors du Conseil d'Administration de l’institution, suite à la démission de Michel Masset.  Cette élection confirme l'engagement d'Alain Charrier auprès des CAUE et son  attachement aux missions de services publics défendues par ces dernier. L'actuel président du CAUE de la Gironde entend poursuivre l'action menée par son prédécesseur notamment auprès de la Région Nouvelle-Aquitaine en renforcant notamment les partenariats. Interview.

 

 

 

Conseiller départemental de la Gironde, Président du CAUE de la Gironde depuis juin 2015, Alain Charrier était le trésorier de l’URCAUE depuis 5 ans. Très impliqué dans les actions du CAUE de la Gironde, comme au niveau régional et membre du conseil d’administration de la Fédération Nationale des CAUE, cette élection confirme son attachement aux missions de service public des CAUE.

Alain Charrier, quel est votre sentiment après cette élection ?
Alain Charrier : C’est avant tout un sentiment de fierté parce que tous mes collègues des CAUE de Nouvelle-Aquitaine m’ont unanimement accordé leur confiance. A titre personnel, c’est une satisfaction. Aujourd’hui, les régions prennent de plus en plus d’importance et les présidents des Unions régionales doivent être fédérateurs. Nous devons poursuivre, assurer et asseoir nos missions de conseil auprès des collectivités, de sensibilisation du grand public aux problématiques liées au cadre de vie et d’information.

" Poursuivre, assurer et asseoir nos missions de conseil  et de sensibilisation "

Quelles sont vos ambitions pour l’URCAUE ?
A.C. :
Je vais pérenniser l’action menée par Michel Masset. Avec la création des grandes régions, il a su fédérer les CAUE de Nouvelle-Aquitaine pour faire de l’URCAUE une institution solide. J’ai la chance aujourd’hui de prendre la présidence d’une institution bien installée dans le paysage régional, qui entretien de très bonne relations avec la Région Nouvelle-Aquitaine. Cette dernière reconnaît pleinement le rôle de l’URCAUE et vient nous chercher sur nos domaines de compétences comme la transition écologique, la revitalisation des centres-bourgs ou l’intégration des trames vertes et bleues dans les documents d’urbanisme. Par ailleurs, l’URCAUE travaille aussi avec des partenaires régionaux, comme la Dreal, l’Ademe ou encore la Drac. A ce sujet, je souhaite deux choses : renforcer ces partenariats et inscrire davantage l’Union Régionale dans les projets européens.
Nous l’avons déjà tenté et réussi par le passé, il faut réitérer. La Région Nouvelle-Aquitaine travaille beaucoup avec l’Europe et sur des projets en lien avec nos missions. Il est important que l’URCAUE se positionne et participe à ces projets aux côté de la Région.

" Renforcer les partenariats régionaux et inscrire l'URCAUE dans les projets européens "

Quel rôle joue l’URCAUE auprès des employés dans les CAUE (près de 150 salariés) qu’ils soient architectes, urbanistes, paysagistes, juriste ou ingénieurs écologue, etc. ?
A.C. :
L’URCAUE anime le réseau des CAUE de Nouvelle-Aquitaine, les fédère et par là-même met en place des actions communes comme la formation des salariés dans tous les domaines. C’est aussi et surtout une institution qui permet la mutualisation des compétences et qui sert de ressources pour les CAUE. On l’a vu cet été avec le concours photo « Ma ruralité heureuse ». Initié par l’URCAUE, les CAUE ont travaillé de concert pour créer, imaginer et animer ce concours. On le voit aussi avec un CAUE que je connais bien, celui de Gironde, et celui de la Charente qui ont réalisé par exemple une exposition qui rencontre un vif succès auprès des élus et du public, « Jardiner la rue », ensemble.

" L'URCAUE s'inscrit complétement dans la politique fédérale "

Vous êtes aussi membre du Conseil d’Administration de la Fédération Nationale des CAUE (FNCAUE), quel impact a-t-elle sur l’URCAUE et les CAUE ?
A.C. :
C’est important aussi d’être présent à la FNCAUE. L’Union Régionale s’inscrit complètement dans la politique fédérale. C’est la force du réseau. Je suis d’ailleurs très heureux, à titre personnel, de voir que les URCAUE ont désormais une voix délibérative au sein du conseil fédéral. Ce n’était pas le cas jusqu’à présent. J’ai porté cette idée, avec l’appui du président de la FNCAUE, Joël Baud-Grasset, ce qui a permis de faire modifier les statuts de notre fédération. Cela souligne bien l’importance des URCAUE sur le territoire dans leurs rôles d’animateur et de fédérateur du réseau.

 

La documentation

Trouvez un ouvrage, une revue, etc.

Avec notre moteur de recherche en ligne, trouvez le livre qui vous intéresse parmi plus de 1 800 références !

Rechercher

Fiches pratiques

Des réponses à vos
questions !

Des questions sur les autorisations d’urbanisme, les contrats, les voisins, etc. Consultez nos fiches pratiques téléchargeables !

Consulter

Observatoire du CAUE

L’Observatoire CURIOSITE

La Gironde en un clin d'oeil. L'Observatoire CURIOSITE c'est une autre vision de l'architecture et du paysage girondin !

Parcourir